COMPOSITION SPONTANÉE

Hifiklub & Alain Johannes x James Kerr

En 2017, à l’occasion de l’anniversaire des dix ans d’existence du Hifiklub, le groupe toulonnais invite l’artiste canadien James Kerr, qui réalise une brève vidéo inédite faite de collages digitaux d’œuvres de la période Renaissance.

Cette proposition singulière, imaginée à l’origine comme une rencontre sans lendemain, favorisa finalement de riches échanges qui permettent d’imaginer aujourd’hui le bien plus large projet « ScorpionKlub », consistant en la mise en valeur – par l’usage de techniques contemporaines – du remarquable fonds d’art ancien du Musée d’art de Toulon. De fait, « ScorpionKlub » s’inscrit dans le prolongement immédiat d’autres projets que le Hifiklub a pu présenter dans un passé récent: « On Dirait le Sud », « Mayol » ou encore « Dark Side of the Stadium » célébraient déjà à leur manière un certain patrimoine local.

Dans la pratique, Hifiklub répond en musique aux collages digitaux de James Kerr, qui s’empare avec malice de plusieurs dizaines d’œuvres anciennes du Musée d’art, du XVe au début du XXe siècle. Les peintres provençaux, majoritairement des paysagistes, sont à l’honneur: Paul Guigou, Auguste Aiguier, Félix Ziem, Adolphe Monticelli, sans oublier le célèbre toulonnais Vincent Courdouan (1810-1893). Kerr exploite par ailleurs les fauves de Provence, qui occupent une place de choix dans les collections du Musée d’art: Auguste Chabaud, René Seyssaud, Louis-Mathieu Verdilhan, Pierre Ambrogiani…

Si le travail de transformation et montage des visuels s’opère dans le studio de James Kerr à Montréal, la partie musicale est quant à elle envisagée en deux temps :

  • Saison 1 > lors d’une semaine de création au studio Coxinhell à Saint-Aygulf (février 2021): une première session d’enregistrement, en compagnie du batteur brésilien Iggor Cavalera (Sepultura, MixHell), fut réalisée face à un ensemble de dix vidéos de James Kerr.

A voir : saison présentée en avant-première au 8e étage du bâtiment des Beaux-Arts 

  •  Saison 2 > à l’occasion d’un atelier de création lors du Murex Festival à Toulon (juillet 2021): un temps de recherche sonore et d’enregistrement en public, avec la participation à distance du musicien Alain Johannes (Queens of the Stone Age, Them Crooked Vultures, Eleven), est organisé face à une seconde série de dix autres extravagants collages digitaux de James Kerr.

A voir : bande son réalisée en directe au 8e étage du bâtiment des Beaux-Arts 

Au total, « ScorpionKlub » contient vingt courtes vidéos et autant de bandes son.

Projet réalisé avec l’aide de la Région Sud PACA, du Département du Var, de la ville de Toulon et du MUREX Festival.